Céréales : la multinationale Bunge sanctionnée en Argentine

L’Argentine a décidé de sanctionner la filiale de la multinationale céréalière américaine Bunge, accusée de fraude fiscale pour 1,2 milliard de pesos (198 millions d’euros). La présidente argentine, Cristina Kirchner, avait accusé en 2010 l’entreprise d’être responsable de « la plus importante fraude fiscale » de l’histoire du pays (1). La justice soupçonne Bunge Argentine d’avoir eu recours à une autre filiale en Uruguay, pays voisin, pour exporter des céréales vers l’Europe sans payer d’impôts en Argentine.
Mots-clés