Concurrence et engraissement des jeunes bovins, les propositions du Sénat

Engraisser les jeunes bovins et autoriser les organisations de producteurs à « aller jusqu’à la fixation des prix » : ce sont les propositions phares d’un rapport présenté le 24 septembre par le président de la commission des Affaires européennes du Sénat, Jean Bizet.

Dans un rapport d’information présenté à la presse le 24 septembre, le président de la commission des Affaires européennes du Sénat, Jean Bizet, propose de réorienter en partie la production de broutards destinés à l’exportation vers l’engraissement pour le marché français. « Au lieu de vendre nos broutards à l’Italie ou à l’Espagne, on pourrait engraisser les animaux jusqu’à seize ou dix-huit mois » comme le fait déjà une filière contractualisée avec Carrefour, suggère l’élu de la Manche.

Mots-clés