Cristal Union vise haut sur le prix de la betterave

Le groupe sucrier Cristal Union, qui renoue avec les bénéfices en 2020-2021, tire les fruits de sa restructuration, lui permettant d’augmenter « à moyen terme » son prix de la betterave à 30 €/t.

Cette année « difficile », avec la Covid-19, une attaque de pucerons combinée à la sécheresse, a eu « le mérite d’éprouver la solidité de notre modèle et la pertinence de notre stratégie », a déclaré le 7 juin le président Olivier de Bohan. Le résultat net grimpe à 69 M€, après une perte de 89 M€ en 2019-20 liée à une restructuration ayant conduit notamment à la fermeture des sucreries de Toury (Eure-et-Loir) et de Bourdon (Puy-de-Dôme).

Mots-clés