De Sangosse lance un adjuvant capable de réduire « jusqu’à 50 % » la dose de phytos

Le leader français des biosolutions De Sangosse lance le premier adjuvant à caractère thixotrope, capable de réduire « jusqu’à 50 % » la dose de phytos. « Pour la première fois sur le marché, un adjuvant permet de réduire jusqu’à 50 % la dose pratique » d’emploi des fongicides, a déclaré le 2 avril Frédéric Pagès, chef de marché adjuvant. La bouillie fongicide, grâce à l’adjuvant, reste fluide lors de la pulvérisation pour devenir visqueuse et très collante au contact des feuilles. C’est le principe de la thixotropie, bien connu dans les peintures.