Maïs

Délaissé, le marché se contente de suivre le blé

L’ambiance est très calme sur ce marché. Les opérateurs sont avant tout focalisés par l’emballement du blé tendre. La période de soudure, qui pourrait se révéler difficile compte tenu de la faiblesse des disponibilités sur l’ancienne récolte, ne suscite pour le moment pas d’intérêt. Les échanges sont dès lors totalement bloqués. Du côté des prix, si les cours sont bien tenus sur l’ancienne récolte, ils s’établissent en nette hausse sur la prochaine, en sympathie avec le marché du blé. Le mouvement est cependant moins marqué en maïs.