Fruits et légumes

Des actions contre un magasin reposent le problème de l’harmonisation

Des actions menées par des producteurs de l’Hérault contre des produits d’importation distribués par un hypermarché Casino à Montpellier reposent le problème de l’harmonisation des pratiques phytosanitaires au niveau européen.

Des actions ont eu lieu à deux reprises, les 24 janvier et 5 février 2008, à l’initiative de FDSEA locales dans trois magasins de Montpellier et Nîmes pour enlever et détruire les fruits et légumes frais des rayons, a indiqué la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution le 5 février. But de ces actions : protester contre les nouvelles réglementations prévues sur les produits phytosanitaires, qui restent moins contraignantes pour les produits importés.