Des stocks mondiaux en baisse

Malgré de fortes variations, les cotations du maïs sont en régression sur les marchés à terme et hexagonaux. Les bonnes perspectives de récoltes au Brésil et en Argentine et les rejets chinois de marchandises américaines font pression. Le rapport USDA a pris les opérateurs à contre-pied en abaissant ses estimations de stocks mondiaux. Ils passent de 162,46 Mt à 160,23 Mt d'un mois sur l'autre, conséquence d'une hausse de la demande mondiale de l'alimentation animale et en éthanol.