En Bretagne, des associations écologistes nient avoir été consultées sur les ZNT

Par deux lettres envoyées le 28 juillet, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest a demandé à la préfète de la région Bretagne ainsi qu’à la chambre d’agriculture régionale de retirer toute mention de l’association des chartes ZNT publiées début juillet. Dans leur version actuelle, les chartes précisent que leur élaboration a fait l’objet de réunions de concertation « avec les associations environnementales d’envergure régionale (Phyto-Victimes de l’Ouest et Eau et Rivières de Bretagne), ayant accepté l’invitation, le 17 juillet 2017 ».

Mots-clés