Monde

En filière viande, les opportunités françaises sont limitées en Russie

L’Ania (Association nationale des industries alimentaires) a présenté les opportunités des entreprises françaises en Russie le 10 octobre au salon Classe export à Paris, notamment en filière viande.
«L’objectif de la Russie est d’être autosuffisant. Les Russes ne nous attendent pas, mais il y a tout de même des opportunités », a expliqué Diane Dore, directrice des relations internationales à l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), au salon Classe export qui se tenait à Paris, le 10 octobre. C’est au cours d’une conférence sur les opportunités pour les entreprises agroalimentaires en Russie que ce bilan, notamment en filière des productions animales, a été fait.
Mots-clés