Porcs

Evolution des installations classées : prudence en Bretagne

L’annonce d’une évolution de la réglementation sur les installations classées suscite espoir et vigilance chez les professionnels bretons, qui assurent près de 60 % de la production porcine française.

Le ministre de l’Agriculture Stéphane le Foll a annoncé, le 14 juin à Aurillac devant le congrès de la Fédération nationale porcine, la création prochaine d’un régime de l’enregistrement pour les élevages d’une taille comprise entre 450 et 2 000 animaux, dans le but de simplifier l’instruction. « C’est évidemment une annonce qui nous satisfait, déclare Michel Bloc’h, président de l’union des groupements de Bretagne (UGPVB), lui-même producteur de porcs.