Glyphosate : Bayer essuie un revers juridique aux États-Unis

Bayer a essuyé un revers juridique aux États-Unis sur le glyphosate, l’avocate générale devant la Cour suprême ayant rendu le 10 mai un avis défavorable qui pourrait ouvrir la voie à des milliards d’euros de demandes en dommages et intérêts. L’affaire en question remonte à mai 2021, quand une cour d’appel de San Francisco a confirmé une condamnation contre Bayer à payer 25 M$ de dommages et intérêts à un retraité, Edwin Hardeman, diagnostiqué d’un lymphome non hodgkinien en 2015. Bayer avait alors déposé un recours devant la Cour suprême des États-Unis.

Mots-clés