Ovins

Identification électronique : des contraintes et peu de bénéfices

Si l'obligation de l'identification électronique des petits ruminants n'a pas convaincu les acteurs de la filière, selon le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux, le processus est dans une phase trop avancée pour envisager de revenir sur cette mesure.

INDUSTRIALISATION de l'élevage, technologie inutile, coûts élevés, contraintes administratives supplémentaires : et si les opposants à l'identification électronique des petits ruminants, qui se sont faits entendre depuis 2009 en organisant de nombreuses manifestations, avaient visé juste ? C'est en tout cas ce qu'affirme un rapport du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) du ministère de l'Agriculture, remis en juin mais publié fin 2013.