Incertitudes sur l’ampleur des dégâts en apiculture

Entre le gel et les conditions estivales, l’Unaf annonce une récolte de miel 2021 entre 7 000 et 9 000 t, une estimation trop précoce selon d’autres syndicats qui attendent les chiffres de FranceAgriMer. Le volume sera en tout cas décevant selon l’interprofession, qui a appuyé la demande de calamité.

Pour l’Unaf, 2021 est « la pire année de l’apiculture française », prévient un communiqué du 18 octobre. Au total, selon le syndicat apicole, la récolte pourrait s’élever entre 7 000 et 9 000 t, après une récolte 2020 estimée à 32 000 t par FranceAgriMer. Gelées tardives au printemps, pluie durant l’été : « Les conditions climatiques se sont révélées particulièrement défavorables », rappelle le syndicat apicole.

Mots-clés