Influenza aviaire : « retour à la normale » en vue, selon le ministère

Le gouvernement a abaissé, le 10 mai, le niveau de risque lié à l’influenza aviaire, excepté dans 19 départements touchés par la maladie. Bilan – encore provisoire – de cet épisode 2021-2022 : 1 374 foyers en élevages et 16 millions de volailles abattues.

Pour les producteurs de volailles, « c’est le début d’un retour à la normale », espère-t-on au cabinet du ministre de l’Agriculture. Via un arrêté paru au Journal officiel le 10 mai, Julien Denormandie a abaissé le niveau de risque lié à l’influenza aviaire à « modéré » dans « une grande partie du territoire », ont annoncé ses services la veille. « Le pic de l’épizootie est considéré comme derrière nous », a précisé le cabinet du ministre lors d’un brief à la presse.