Irrigation : le ministère et les professionnels répondent à l’UFC-Que-Choisir

Réagissant au communiqué de l’association de consommateur UFC-Que-Choisir qui, le 27 juillet dernier, dénonçait la croissance des superficies irriguées en France sur la base d’une étude de l’OCDE, le ministère de l’Agriculture est venu à la défense des irrigants. « En dépit d’une augmentation de nos surfaces irriguées, les prélèvements d’eau pour l’irrigation ont diminué en France de 4 % entre 1990-1992 et 2000-2002, alors qu’ils ont augmenté de 20 % sur la même période dans l’Europe des 15 », indique le ministère dans un communiqué en date du 2 août.