Œufs

La CFA outrée par les avertissements de Bruxelles

« Outrée » par l’avis motivé de la Commission européenne concernant la mise aux normes des bâtiments de poules pondeuses, la Confédération française de l’aviculture estime que les éleveurs français ont fait les efforts qui leur étaient demandés, en témoigne le retour de la production.
« La Confédération française de l’aviculture est outrée par les avertissements des autorités bruxelloises à l’encontre de la filière française », insiste Christian Marinov, directeur de la Confédération française de l’aviculture. De fait, il estime que les élevages français de poules pondeuses respectent les contraintes liées à la directive européenne sur le bien-être animal. Depuis le 1er janvier 2012, les nouvelles installations sont obligatoires dans tous les États membres.