La Commission européenne encore réticente à intervenir sur les marchés agricoles

Malgré les signes flagrants de crise agricole, la Commission européenne reste réticente à prendre de réelles mesures de crise pour intervenir sur les marchés agricoles européens, se contentant d’apporter des simplifications administratives à la Pac et de laisser plus de marge de manœuvre aux États membres. Mais les ministres de l’Agriculture de l’UE, tout comme les organisations agricoles, demandent plus. Bruxelles, qui craint un coût trop élevé, fait, pour le moment, la sourde oreille.