La filière canard à rôtir « menacée de disparition à très court terme »

08.05.2020 - 08:00
-
Yannick GROULT
-

Dans un communiqué du 27 avril, l’interprofession de la volaille de chair Anvol demande une « intervention urgente des pouvoirs publics » pour sauver la filière du canard à rôtir, « menacée de disparition à très court terme » par les répercussions du Covid-19. Ce secteur « ne peut aujourd’hui compter que sur 15 % de ses débouchés habituels », à savoir les grandes surfaces. L’export (50 % des commandes) subit « un coup d’arrêt avec la chute de la demande internationale », constate l’interprofession, tandis que la restauration française représente « 35 % du marché ».