FranceAgriMer

La filière « vin » attend avec confiance la visite du président chinois

La filière « vin » française attend avec confiance la visite du président chinois en France, prévue fin mars, espérant une solution au contentieux entre l'UE et la Chine sur le vin, a indiqué le président du conseil spécialisé vin, Jérôme Despey, le 27 février au Salon, lors d'une rencontre avec la presse spécialisée. Un règlement de ce litige écarterait le risque de taxes anti-dumping sur les vins européens importés par la Chine.

La filière viticole espère de la visite du président chinois en France, prévue les 25 et 26 mars, qu'elle apporte une solution au contentieux entre l'UE et Pékin sur les importations chinoises de vins européens. Ce bras de fer, qui a commencé au printemps 2013 à l'occasion d'un différend entre l'UE et l'administration chinoise à propos des panneaux photovoltaïques chinois, que l'Europe envisageait de taxer, n'est toujours pas réglé, malgré l'accord sur les panneaux photovoltaïques chinois.