Elevage

La flexibilité au cœur de la stratégie européenne pour le bien-être animal

La Commission européenne a adopté le 19 janvier sa nouvelle stratégie pour le bien-être animal. Prenant acte de la difficulté de faire appliquer ses règlements dans le domaine (poules pondeuses, truies gestantes), Bruxelles souhaite développer des indicateurs qui donnent plus de flexibilité aux Etats membres tout en maintenant les standards européens.
«C’est un changement de concept par rapport à ce que l’on a fait jusqu’à présent», a indiqué, le 19 janvier, le commissaire européen à la santé des consommateurs John Dalli, lors de la présentation de la nouvelle stratégie européenne pour le bien-être animal pour la période 2012-2015 (1). La Commission est en effet consciente des difficultés des Etats membres à mettre en application la législation sur le bien-être des poules pondeuses au 1er janvier 2012 notamment.