Salon vivre autrement

La Fnab veut davantage de recherche sur l’agriculture biologique

Pour avoir 20% de surface en agriculture biologique, il faut allouer à ce mode de production au moins la même proportion de crédits de la recherche agricole, estime la Fnab. Lors d’une conférence le 19 mars, la fédération rappelait l’importance de soutenir la recherche sur le bio, appuyant son raisonnement sur des recherches qui montrent l’intérêt du bio face au défi alimentaire et en comparaison au conventionnel.
«On ne peut pas avoir pour objectif de convertir 20% des surfaces à l’agriculture biologique avec une recherche misérable sur ce sujet », a soutenu Dominique Marion, président de la Fnab, la Fédération nationale d’agriculture biologique, lors d’une conférence à Paris dans le cadre du salon Vivre autrement, le 19 mars.