Energies renouvelables

La FNSEA veut un plan photovoltaïque pour l’agriculture

Le moratoire sur les projets photovoltaïques décidé par le gouvernement inquiète fortement les nombreux agriculteurs qui avaient commencé à investir dans le secteur. La FNSEA, qui organisait le 8 décembre avec l’APCA et les Jeunes agriculteurs un colloque consacré aux énergies renouvelables demande qu’une part du développement de l’énergie photovoltaïque soit réservée aux projets agricoles. Une concertation nationale débute le 20 décembre.
Pour de nombreux agriculteurs qui s’étaient lancés dans des investissements photovoltaïques, le moratoire de quatre mois, décidé par le gouvernement le 2 décembre dernier pour freiner l’emballement du développement de la filière, est vécu comme une catastrophe. Le projet de décret gouvernemental prévoit en effet de refuser le rachat de l’électricité aux projets n’ayant pas versé un premier acompte en vue de leur raccordement au réseau. Toutefois, pour verser cet acompte il faut que les gestionnaires de réseau (RTE, ERDF…) aient répondu à la demande de raccordement.