La guerre des prix fait toujours rage, dénonce l’Ania

24.07.2020 - 08:00
-
Alizeé JUANCHICH
-

Sur fond de guerre des prix toujours vive en rayons, l’impact de la crise risque d’être profond et durable pour le secteur agroalimentaire, regrette l’Ania (industries agroalimentaires) le 17 juillet en publiant sa note de conjoncture pour le premier semestre 2020. Selon la fédération, la déflation sur les produits de grande consommation alimentaires est de 1,3 % sur les six premiers mois de l’année. Un rythme de baisse des prix proche de celui « enregistré au plus fort de la guerre des prix, entre 2013 et 2015 ».

Mots-clés