Bourgogne

La luzerne déploie ses atouts à travers un plan de relance

Une relance de la luzerne est amorcée en Bourgogne, où tous les acteurs de la filière se mobilisent. La coopérative de déshydratation de la Haute-Seine, seule usine en Côte-d’Or, vise 200 à 300 ha supplémentaires. Elle compte s’appuyer sur un plan national en faveur des protéines végétales, dans le cadre de la nouvelle Pac.
«Un plan protéines est nécessaire, vu le déficit actuel et les menaces sur l’approvisionnement », a déclaré le directeur de Coop de France Déshydratation Eric Guillemot, lors d’un voyage de presse le 23 octobre sur la filière luzerne en Bourgogne. Avec la Fop (Fédération française des producteurs d’oléagineux et protéagineux), la coopération veut profiter de la nouvelle Pac pour appuyer ce projet. Une relance de la luzerne est déjà amorcée en Bourgogne.