La noisette française veut doubler sa production à horizon 2030

Dans un contexte de développement de la demande internationale, la filière française de la noisette s’est fixé des objectifs ambitieux pour 2030, en misant sur les créneaux de qualité. Pour les atteindre, la première étape passe par le recrutement d'environ 170 nouveaux producteurs.

La coopérative Unicoque, qui représente 95 % des volumes de noisettes en France, a exposé ses objectifs de développement lors de la dernière journée du Sival à Angers, le 16 février. Dans son plan stratégique, la structure vise 30 000 t de noisettes récoltées annuellement en 2030, soit 3 % du marché mondial. Elle affiche actuellement un potentiel de 16 000 t/an, réparti à 50 % entre la noisette décortiquée pour l’industrie et la noisette coquille de consommation vendue sous la marque Koki.