Transports

La nutrition animale s’inquiète de la taxe poids lourds

Coop de France Nutrition Animale et le Snia (Syndicat national des industries de la nutrition animale) s’inquiètent des nouvelles charges sur le transport. Dans un communiqué de presse du 6 décembre, ils demandent une exonération de la taxe « poids lourd ».
«Dans quelques mois, une nouvelle taxe sera supportée par les utilisateurs de transport. Les livraisons d’aliment pour animaux seront très impactées », ont déploré d’une même voix Coop de France Nutrition Animale et le Snia (Syndicat national des industries de la nutrition animale), le 6 décembre. Les professionnels prévoient un coût supplémentaire de 1 euro par tonne d’aliments, voire 4 euros pour certaines livraisons. Pour les éleveurs, c’est une augmentation des coûts de production de trop.