Céréales

La planète engrangera moins de blé que prévu

Le repli de la production mondiale de blé que prévoit le CIC ne va pas laisser les marchés indifférents. Les fabricants d’aliments du bétail se tourneraient davantage vers le maïs, dont les prix progressent moins vite, en raison d’une plus forte disponibilité.

Dans son dernier rapport publié le 27 septembre, le CIC (Conseil international des céréales) revoit à la baisse la production mondiale de blé. Prévue à 607 Mt fin août, elle ne serait que de 601 Mt. De quoi enflammer des marchés déjà tendus. Cette nouvelle estimation tient notamment compte d’une baisse de récolte en Australie. Les pluies tombées récemment n’ont pas suffi à reconstituer des réserves hydriques, très réduites dans le sud-est du pays, notamment. Compte tenu de cette situation, le CIC juge que la production pourrait de nouveau être revue à la baisse dans les mois à venir.