Concurrence européenne

La production laitière allemande domine l’Europe

L’Allemagne confirme sa position de premier producteur de lait européen en 2011 grâce à un cheptel en constante progression et à des modèles de production divers et complémentaires. Mais l’intérêt des éleveurs laitiers pour la sécurité des revenus issu du biogaz pourrait mettre un frein à la production nationale.
L’Allemagne conserve en 2011 son statut de leader européen de la production laitière avec une collecte de 29,3 millions de tonnes, contre 24,6 millions en France, indique une récente étude de l’Institut de l’élevage. Et cette suprématie a de grandes chances de perdurer, à en croire la dynamique de la filière allemande de ces dernières années. Outre-Rhin, la collecte a progressé de 6% (+2,5Mt) depuis 2007, alors qu’en France cette évolution s’est limitée à 5 % (+1,2Mt).