Onivins

La reconquête des marchés d’export comme priorité pour 2004

Denis Verdier, le président du conseil de direction de l’Onivins, fait de la reconquête de l’export une des priorités de l’année 2004. Parmi les pistes proposées, il suggère le transfert vers l’aval de la filière d’un certain nombre d’aides viticoles, afin de stimuler la politique commerciale du secteur viti-vinicole.

«  Il faut jeter les bases de réformes structurelles », a expliqué Denis Verdier le 7 janvier lors de la traditionnelle présentation des voeux de l’Onivins (Office national interprofessionnel des vins) pour la nouvelle année. En ligne de mire, les croupières que se font tailler depuis plusieurs années les vins français sur les marchés internationaux.