La taxe Trump va ralentir la transition vers la viticulture durable

28.02.2020 - 08:00
-
MN
-
La viticulture française est prise en étau entre les sanctions américaines sur le vin importé aux États-Unis et la transition vers la réduction du recours aux phytos, ont alerté les dirigeants de la filière, le 24 février au Salon. Dans de telles conditions, la transition environnementale sera ralentie, a indiqué Jean-Marie Barillère, président du Cniv (Conseil national des interprofessions viticoles).

Si les résultats économiques de la filière viticole continuent de se dégrader, en raison des sanctions américaines dues au conflit sur Airbus, les investissements se réduiront et la transition environnementale en fera les frais, ont averti les professionnels de la filière. « À partir du moment où l’économie est plantée, les opérateurs réduisent leurs investissements et la transition environnementale prend du retard », a lancé Jean-Marie Barillère.

Mots-clés