L’Anses présente les modalités de sortie du glyphosate

Auditionnée par la mission parlementaire sur le glyphosate, l’Anses a précisé le scénario de sortie de l’herbicide controversé. En fonction des applications, l’agence décidera de retraits d’autorisation, de limitations de dose, ou d’un maintien en l’état de l’usage en cas d’impasse technique.

Cette annonce était attendue depuis des mois par les professionnels, mais aussi par les députés de la mission Sortie du glyphosate, qui recevaient le directeur général de l’Anses Roger Genet le 23 juillet. Le plan est désormais connu : « Nous allons avoir trois situations » pour les AMM (autorisations de mise sur le marché) par application : un retrait total, une limitation de la dose maximale autorisée, des impasses techniques « qui nécessitent de conserver les usages tels qu’ils sont prévus aujourd’hui », a déclaré Roger Genet à l’Assemblée nationale.

Mots-clés