L’Anses trouve des alternatives « efficaces » aux néocotinoïdes

L’Anses a publié son premier avis sur les alternatives aux néonicotinoïdes pour des parasites de la vigne. Le rapport remis au ministre de l’Agriculture le 21 mars révèle qu’il existe des alternatives « efficaces et opérationnelles ». Néanmoins, les risques pour l’environnement et la santé ne sont pas encore évalués. Ce doit être l’objet d’un prochain avis.

L’Anses a publié son premier avis sur les alternatives aux néonicotinoïdes, a-t-on appris, le 22 mars.

Mots-clés