L’Arev propose une dérogation pour la vente au-dessous de 120 bouteilles

L’Assemblée des régions européennes viticoles (Arev) propose à l’Union européenne d’adopter une mesure qui donnerait de la fluidité au commerce intra-européen du vin, en cette période où le marché est en panne. Dans un communiqué diffusé le 2 avril, elle suggère de « concéder aux vignerons de nos grandes régions [européennes] une dérogation autorisant la vente » directe par des vignerons à des particuliers au-dessous de 120 bouteilles, sous le régime fiscal (c’est-à-dire aux accises et TVA) du pays du producteur.