Le biosourcé a bon espoir de bénéficier du Pacte productif

L’association des industriels du biosourcé a été reçue récemment à Matignon, pour demander que le secteur bénéficie des fonds du Pacte productif. « Les signaux sont au vert », assure-t-on à Bercy.

La chimie du végétal espère faire partie des 54 secteurs prioritaires du pacte productif. À la « journée des adhérents » de l’Association pour le développement de chimie du végétal (ACDV) qui s’est tenue le 30 janvier, Julien Tognola, chef du service « industrie » de la direction générale des entreprises (DGE) de Bercy, a indiqué qu’il pense que « ce secteur présente un potentiel important pour répondre » aux critères.

Mots-clés