Marché des céréales

Le climat pourrait faire basculer les marchés céréaliers en 2012-2013

26.03.2012 - 20:15
-
(FG)
-
La campagne 2011-2012 a vu le marché mondial du maïs se tendre en raison d’une consommation dépassant la production, alors que celui du blé repassait dans une situation excédentaire. La prochaine campagne de commercialisation 2012-2013 pourrait voir ce rapport s’inverser en raison de prix attractifs pour les cultures de maïs ayant incité les producteurs à augmenter les emblavements. À ceci vient s’ajouter un climat adverse aux productions de céréales d’hiver sur l’Europe continentale qui pourrait amener les agriculteurs à ressemer des cultures de printemps, tel que le maïs, suite aux destructions de leurs parcelles de blé d’hiver notamment.
«On parle d’une sécheresse au Maroc, qui pourrait pousser le pays à importer plus de blé cette année », explique François Pignolet, directeur général adjoint de la coopérative Axereal. Cette sécheresse touche aussi largement l’Europe du sud, en particulier l’Espagne et le Portugal qui importent plutôt du maïs. Si, sur la campagne actuelle, les cours du maïs restent supérieurs à ceux du blé, la tendance pourrait s’inverser sur la prochaine.