Viticulture

Le marché mondial du vin donne des signes de reprise

La croissance semble de retour sur le marché mondial du vin. En 2011, la consommation s’est stabilisée après plusieurs années de baisse et les échanges mondiaux sont repartis à la hausse. La production n’a pas encore réagi : elle a continué à diminuer surtout en Europe. La France est redevenue le premier producteur mondial de vin, devant l’Italie.
«La consommation mondiale de vin « a cessé de reculer, et un retour à la croissance s’annonce, bien que très modérée », a indiqué Federico Castellucci, à l’occasion du bilan annuel réalisé par l’Organisation internationale du vin (OIV) dont il est le directeur général. La consommation de vin dans le monde a, en effet, atteint 242 millions d’hectolitres (Mhl) en 2011, soit une hausse de 1,7 Mhl sur un an (+0,7%) après 4 années de baisse.
En Europe, la consommation est toujours en recul (-0,5 Mhl à 122 Mhl).