Le Mexique bannit le maïs OGM et le glyphosate

Le gouvernement mexicain s'est engagé à bannir de son sol en trois ans le maïs OGM ainsi que le glyphosate. Dans un décret entré en vigueur le 1er janvier, le gouvernement du président de gauche Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé que les autorités « révoqueront et s'abstiendront d'accorder des permis pour la dissémination dans l'environnement de semences de maïs génétiquement modifié ». Les importations de maïs transgénique seront quant à elles graduellement réduites jusqu'à ce que plus aucun permis d'importation ne soit délivré d'ici trois ans.