Elevage

Le ministre de l’Agriculture pose les premières pierres d’un plan d’aide

La crise de l’élevage extensif était au cœur de tous les débats du Sommet de l’élevage de Clermont-Ferrand. Michel Barnier y est venu le vendredi 3 octobre pour annoncer une aide supplémentaire de 30 millions d’euros aux éleveurs touchés par l’épidémie de FCO. Il également réaffirmé sa volonté d’aider l’élevage extensif dans le cadre du premier pilier de la PAC et de réorienter les soutiens des production végétales au profit de l’animal.

En visite au Sommet de l’élevage de Clermont-Ferrand, vendredi 3 octobre, Michel Barnier, a présenté les premières mesures de son plan de sauvetage de l’élevage extensif. Près de 20 000 éleveurs avaient exprimé leur désarroi le 16 septembre dernier dans les rues de la capitale auvergnate. Le ministre de l’Agriculture a annoncé la mise en place d’un plan de soutien de 30 millions d’euros pour les éleveurs touchés par la fièvre catarrhale ovine.