Le mode de répartition des aides ovines divise la profession

« Des ruines pour l’aide ovine en 2018 », a titré gravement la Fédération nationale ovine (FNO) , sur son communiqué du 14 décembre. La Confédération paysanne rétorquait le lendemain : « Aide ovine : des avancées pour une meilleure répartition de l’aide ! ». Et, effectivement, le mode de répartition des aides ovines divise la profession.