Le Nigeria veut diversifier ses approvisionnements

Pays qui compte 150 millions d’habitants et achète quelques 3,1 Mt de blé par an sur le marché mondial, le Nigeria souhaite diversifier ses sources d’approvisionnement. « Nous importons à 90 % du blé meunier provenant des Etats-Unis, pour l’essentiel du Hard red winter (HRW) à forte teneur en protéines », a expliqué Didier Hazoume, directeur de Crown Flour mills, 5 e minotier nigérian, le 9 décembre à Londres. Ce qui fait de cet Etat le premier importateur mondial de HRW et le second importateur de blé américain derrière le Japon.