Le secteur du vin pousse à un fonds de compensation à la taxe Trump

24.01.2020 - 08:00
-
MN
-
Le secteur du vin demande un fonds compensant les chutes de recette dues à la taxe Trump, pour pouvoir se lancer en toute sécurité à l’exportation vers les États-Unis, a expliqué Didier Josso, délégué de la filière viticole à FranceAgriMer, le lendemain du conseil viticole de l’établissement, qui s’est tenu le 15 janvier.

Les professionnels du vin qui exportent (vignerons, coopératives, négociants, exportateurs) ont hâte d’avoir l’assurance de voir un fonds agissant comme filet de sécurité lorsqu’ils exportent vers les États-Unis, a indiqué Didier Josso. L’exportation française de vin vers les États-Unis étant d’un milliard d’euros par an, une taxe de 25 % nécessiterait un fonds de compensation de 250 M€, pour qu’ils persévèrent sur le marché américain.

Mots-clés