Exploitations

Le tourisme à la ferme résiste à la crise

La crise, connais pas. Ou si peu : en dépit des difficultés économiques qui frappent les loisirs des Français depuis quelques années, le tourisme à la ferme se porte bien. Côté offre, le nombre d’adhérents du réseau Bienvenue à la Ferme vient de dépasser les 6 000 exploitations. Ils étaient 3 600 en 2001. Côté demande, les taux de remplissage s’annoncent pour cet été très corrects. La plupart des exploitants qui ont investi dans l’hébergement touristique témoignent d’une bonne année 2010. Pour tous ceux qui ont développé cette activité, le bilan est plutôt positif : c’est un complément de revenu parfois non négligeable, une possibilité de vendre des produits de l’exploitation et un atout pour l’image de la ferme, voire de l’agriculture en général.
Chiffre symbole : le nombre d’exploitants devenu adhérents du mouvement Bienvenue à la Ferme a dépassé, il y a quelques semaines, les 6000. Une preuve qu’en dépit du concept encore un peu flou de la multiactivité, il y a une réelle volonté des agriculteurs à développer ce type de prestation. Globalement, 3% des agriculteurs s’adonneraient à ce complément d’activité. Pour 2010, la plupart des exploitants interrogés ne semblent pas déçus.