Tomates

Les maraîchers dénoncent les facilités accordées aux importations

Dans une lettre ouverte aux responsables professionnels et aux pouvoirs publics, les producteurs de tomates dénoncent les facilités accrues accordées aux importations du Maroc, qui aggravent leur situation financière.

Les importateurs de tomates en provenance du Maroc bénéficient de facilités toujours plus grandes, et les producteurs de difficultés accrues. Tel est le sens de la lettre adressée le 24 octobre par Pierre Diot, président de l’Association d’organisations de producteurs (AOP) Tomates et concombres, aux responsables des familles professionnelles d’Interfel (l’interprofession des fruits et légumes frais) et des pouvoirs publics (ministère de l’Agriculture, Viniflhor, Commission européenne).