Céréales

Les meuniers français favorables à une suspension des droits à l’importation

Les meuniers français, qui anticipent une situation tendue sur les stocks de blé d’ici la fin juin, demandent une suspension provisoire des droits de douane sur les importations de céréales pour fluidifier le marché.
«Pour éviter tout incident dans l’approvisionnement normal du marché des céréales, nous demandons la suspension provisoire des droits pour faciliter la fluidité du marché » indique Bernard Valluis, président délégué de l’Association nationale de la meunerie française. Cette demande a été présentée au ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire, pour qu’il la relaie à Bruxelles, les autorités européennes étant les seules à pouvoir autoriser cette mesure. Une telle suspension avait déjà été décidée lors d’une précédente flambée des céréales en 2007-2008.