Les perspectives de l’éthanol

Xavier Montagne, chef du département « carburants » à l’Institut français du pétrole, a résumé les perspectives de l’éthanol.

À court terme, on peut l’utiliser en direct dans les essences sans dommage pour les moteurs, grâce à des co-solvants, eux-mêmes issus de la fabrication des esters d’huiles végétales. De même, il peut entrer dans la composition du biodiesel.

À moyen terme les constructeurs d’automobiles pourront proposer des véhicules à 85% d’éthanol « à très hautes performances ».