L’Étiquette bien-être animal veut devenir « la référence européenne »

Poursuivant son développement en poulets de chair, l’association Étiquette bien-être animal (AEBEA) entend « servir de modèle » à l’étiquetage européen en gestation. Son extension à la viande de porc devrait aboutir en 2022, a-t-elle annoncé le 21 septembre.

Alors qu’un étiquetage du bien-être animal est en gestation au niveau de l’Union européenne, l’association française AEBEA (Association Étiquette bien-être animal) veut devenir « la référence européenne » en la matière, a annoncé son président Louis Schweitzer le 21 septembre. Entre le projet d’étiquetage et la révision de la réglementation sur le bien-être animal prévue pour 2023, « la Commission est fortement motivée sur le sujet », constate celui qui préside aussi la Fondation droit animal.