Antibiorésistance

Loi d’avenir : les vétérinaires obtiennent gain de cause

Les ministres de la Santé et de l’Agriculture ont cédé à la demande des vétérinaires, en supprimant un article de l’avant-projet de la loi d’avenir agricole leur interdisant de délivrer les antibiotiques qu’ils prescrivent. Les vétérinaires se sont malgré retrouvés plusieurs milliers à manifester à Paris, mercredi 6 novembre, pour « maintenir la pression ».
Les vétérinaires pourront continuer à délivrer des antibiotiques critiques. L’avant-projet de loi d’avenir agricole voulait leur interdire cette pratique, dans une optique de diminution de la consommation d’antibiotiques. Mais, à l’issue d’un entretien avec les représentants du Conseil supérieur de l’ordre des vétérinaires et les organisations syndicales, lundi 4 novembre, Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, ont décidé de supprimer cet article.