L’unité syndicale de l’abattage-découpe n’est pas pour aujourd’hui

Dans sa lettre d’actualité du 25 octobre, le Syndicat national des industries des viandes (SNIV-SNCP) « prend acte » de la décision « unilatérale et inattendue » de la part de la Fédération nationale de l’industrie et du commerce en gros des viandes (FNICGV) « d’interrompre le processus de rapprochement » de ces deux organisations. Le SNIV-SNCP en a été informé le 23 septembre. Les adhérents du SNIV-SNCP appartiennent à 81% à l’activité d’abattage-découpe en bœuf, veau, agneau et porc. La FNICGV compte près de 400 adhérents, selon son site Internet.
Mots-clés