Moins de surfaces céréalières entre 2008 et 2018

Après une hausse durant les années 2000, les surfaces céréales ont reflué entre 2008 et 2018, note le ministère de l'Agriculture. Les surfaces en herbes restent, quant à elles, stables.

Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a indiqué le 29 juin qu’« entre 2008 et 2018, la surface des cultures céréalières baisse », contrastant avec une « stabilité de la surface en herbe ». « En moyenne, entre 2008 et 2017, la surface des céréales est de 9 435 milliers d’hectares ; en 2018, elle n’en représente plus que 9 054 milliers » (-3 % sur un an), d’après une note. Cela représente le « plus faible assolement des dix dernières années », souligne Agreste.