Moissons : le blé réduit à sa deuxième plus faible récolte depuis 2004

Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a annoncé le 7 juillet une moisson « en fort recul » pour les céréales à paille, notamment le blé tendre réduit à sa deuxième plus faible récolte depuis 2004.

La production de blé tendre est estimée à 31,3 Mt, soit nettement moins par rapport à l’an dernier (-20,8 %) et la moyenne quinquennale (-11,3 %), d’après une note Agreste qui souligne « de fortes hétérogénéités, en particulier entre les sols superficiels et les sols profonds ». Le rendement s’affiche à 71,1 q/ha, identique à la moyenne 2015-2019. À l’exception de l’Auvergne qui voit sa moisson augmenter après une année calamiteuse (+10,9 % sur un an ; -2,5 % par rapport à 2015-2019), les reculs de production sont généralisés.